Les mésaventures de Tévrémencon, saison 21

Humour Ajouter un commentaire

Voici les mésaventures d’un vampire un brin idiot et de son ami qui tente de le supporter, malgré ses nombreuses bévues. Elles ont été écrites à quatre mains (mention de l’auteur entre parenthèses).

106 – Un peu de politesse !!! (Denis Blaizot)
— Dis Georges, t’es bien gentil avec tes histoires de politesse, mais….
— Tu vas pas me dire que c’est la politesse qui t’a valu un coquard pareil ?
— Si ! Et deux dents cassées… Et tu ne me demandes pas comment c’est arrivé ?
— Raconte !
— Hier, à la télé, ils ont diffusé un reportage sur une tribu dont les chasseurs, avant de tuer une proie, lui expliquent pourquoi ils doivent la tuer et de leur pardonner. Alors j’ai repensé à ce que tu m’avais expliqué sur l’importance de la politesse.
— Et tu l’as fait avec une de tes victimes.
— Ben ouais !
— T’es vraiment con !

107- Ils murmuraient dans la nuit (Denis Blaizot)

108 – Zombie kidikié (Denis Blaizot)
— Dis Georges, si j’ai bien compris, on est apparenté aux zombies.
— Qu’est-ce que tu me chantes ?
— Si ! On est mort-vivant. Les zombies sont mort-vivants.
— C’est vrai !
— On mord nos victimes. Ils mordent leur victimes.
— Très juste !
— J’ai donc raison. Nous sommes des zombies.
— Et que fais-tu de leurs autres caractéristiques ? Par exemple, ils se déplacent très lentement.
— Ah ! Laisse-moi réfléchir.
— Tu as un autre point commun avec les zombies : ils pensent lentement, voire pas du tout.
— Ahhh ! J’savais bien qu’j’avais raison !
— T’es vraiment con !

109- Yoga attitude (Lydie Blaizot)
— Dis Georges, tu voudrais pas venir m’aider ?
— Parle plus fort, je t’entends à peine.
— Je peux pas… je suis coincé.
— Coincé ? Qu’est-ce que t’as encore fabriqué ?
— Ben, j’me suis mis au yoga…
— Excellente idée, ça va peut-être te calmer. Et tu as trouvé le moyen de faire un mouvement à la con ?
— Pas exactement… je voulais faire ça dans un endroit calme, tu vois.
— Je crains le pire. Vas-y, dis-moi où tu es.
— Dans mon cercueil. Alors, tu viens me sortir de là ?
— T’es vraiment con !

110- Moi c’est moi (Denis Blaizot)
— Dis Georges, tu viens au ciné avec moi ?
— Ah ! Désolé. C’est la Saint-Valentin. J’suis invité au resto.
— Oh ? Sans blague ? Par qui ?
— Magalie ! Elle m’a invité ce matin.
— Ben ! J’l’ai invitée la semaine dernière. Elle a refusé.
— Faut croire qu’elle préfère dîner avec moi… Qu’elle fait une différence.
—Quelle différence ? On est comme deux frères, non ? C’est quoi la différence entre toi et moi ?
— Ben euh… Toi, c’est toi. Et… Moi, c’est moi.
— T’es vraiment con !

Une réponse à “Les mésaventures de Tévrémencon, saison 21”

Poster une réponse