Les mésaventures de Tévrémencon, saison 14

Humour Ajouter un commentaire

Voici les mésaventures d’un vampire un brin idiot et de son ami qui tente de le supporter, malgré ses nombreuses bévues. Elles ont été écrites à quatre mains (mention de l’auteur entre parenthèses).

 

71- Défis stupides (Denis Blaizot)
— Dis Georges, faut que t’arrêtes avec tes défis stupides !
— Hein ? De quoi tu parles ?
— Oh ! Ne fais pas l’innocent. C’est quand même bien toi qui les proposes !
— V’là aut’chose !
— Mens pas, tu le fais exprès !
— Tiens ! Vas-y, donne-moi un exemple.
— Facile ! Hier, en sortant de l’Évêché, t’as pas dit : « Alors là, je parie que t’auras du mal à faire pire » ?
— T’es vraiment con !

72- My name is Bond… (Lydie Blaizot)
— Dis Georges, tu as vu ma nouvelle doudoune ?
— Jolie… mais depuis quand tu as besoin d’avoir chaud ?
— Oh, ça n’a rien à voir ! Regarde, y a plein de poches dedans !
— Ah, chouette, tu t’es trouvé un nouveau ramasse bordel…
— Critique pas, elle est super pratique. Tu vois, de l’extérieur, on s’aperçoit pas que les poches sont bourrées de trucs ! Tiens, ça me fait l’effet d’être un espion, genre James Bond, avec tous ses gadgets !
— Aïe… et tu comptes aller où avec ton barda, James ?
— À l’église.
— Hein ?
— Ben ouais, regarde : du Tabasco pour mettre dans l’eau bénite, du piment en spray pour les hosties, du poil à gratter et de la poudre à éternuer pour les fidèles…
— T’es vraiment con !

— Quoi que, à bien y réfléchir…

 

73- Les mésaventures de Tépafino (Denis Blaizot)
— Dis Georges, t’es passé par la librairie Machin ces jours-ci ?
— Oui, pourquoi ?
— Et t’as rien remarqué ?
— Non. Il y avait quelque chose de spécial ?
— Le bouquin dans la vitrine…
— Y’en a pas qu’un !
— Le noir. Avec un vampire dessiné dessus.
— Ah… Celui-là !
— Oui ! Celui-là ! Les mésaventures de Tépafino, par un certain Giorgio.
— Oh, c’est pas méchant… Juste une plaisanterie.
— Peut-être. Mais t’as vu la réputation qu’ils nous collent ! Tépafino qui veut sauter du haut d’un manège avec des élastiques dans la poche… ou manger bio… et j’en passe.
— Ben quoi ? C’est véridique !
— C’est pas une raison pour le crier sur les toits ! J’m’en vais te l’transformer en vampire le Giorgio !
— Il l’est déjà.
— Ah bon ? Comment tu le sais ?
— T’es vraiment con !

 

74- Changement d’air (Denis Blaizot)
— Dis Georges, J’en ai raz le bol de toute cette promiscuité… Ces petits parisiens trop pressés… J’ai envie de changer d’air !
— Ah ! Et pour aller où ?
— Je sais pas moi ! Un endroit où il y a plein de place.. le retour aux sources quoi !
— Tu veux retourner dans ton village natal ? J’croyais qu’il était abandonné !
— Non, un vrai changement… J’suis tenté par la forêt amazonienne !
— Mais tu sais très bien que ton état de vampire t’oblige à rester en France.
— Et la Guyane française ! C’est où à ton avis ?
— T’es vraiment con !

 

75- Nouveaux horizons (Denis Blaizot)
— Dis Georges, à propos de ce que je te disais hier…
— Oui ! La forêt amazonienne, le changement d’air…
— Hé ben ! J’me suis dis… J’m’y plairais pas.
— Oh ?
— Non, J’crois que je me sentirai à l’étroit dans la forêt… Me faudrait des espaces plus ouverts.
— Du genre ?
— Les Kergelen ! Y’a rien, ni personne. L’océan… la montagne… le vent ! Personne pour me faire chier… le pied !
— T’oublies rien ?
— Heu… Non !
— Qu’est-ce qui est nécessaire à ta survie ?
— Du sang humain, pourquoi ?
— T’es vraiment con !

Une réponse à “Les mésaventures de Tévrémencon, saison 14”

Poster une réponse