Les mésaventures de Tévrémencon, saison 5

Humour Ajouter un commentaire

Voici les mésaventures d’un vampire un brin idiot et de son ami qui tente de le supporter, malgré ses nombreuses bévues. Elles ont été écrites à quatre mains (mention de l’auteur entre parenthèses).

 

26- Un look d’enfer (Denis Blaizot)
— Dis Georges ! T’as vu mes nouvelles fringues ? Sympa non ?
— Hmm ?
— J’aime bien les couleurs gaies. Alors j’en ai profité. L’embêtant, c’est qu’ils n’avaient qu’un seul modèle, mais j’ai vraiment flashé sur la couleur…
— Vous allez bien ensemble !
— Hein ? Quoiqu’il en soit depuis que je porte cette veste, j’ai un problème…
— Un seul ?
— Pfff ! Mes proies me repèrent tout de suite.
— Pas étonnant si tu porte toujours ce gilet de la sécurité routière.
— Ben quoi ? J’fais comme Karl Lagerfeld dans la pub.
— T’es vraiment con !

27- Boulette (Lydie Blaizot)
— Dis Georges, tu crois qu’il va m’en vouloir longtemps, Paul ?
— Sûr !
— M’enfin, c’était pas exprès ! Je voulais pas gâcher son repas d’anniversaire !
— Loupé…
— J’ai pas eu de chance, c’est tout.
— Ben tiens ! D’une, tu aurais pu éviter de bouffer du camembert avant de venir, et de deux, vérifier qu’il était encore bon !
— Y avait bien quelques asticots… mais pas beaucoup ! Je ne pouvais pas deviner qu’ils se plairaient dans mon estomac !
— Ouais bin, quand ils ont commencé à te sortir par les trous de nez, t’aurais pu trouver autre chose à dire que « j’me disais aussi que ça gigotait dur là-dedans ! »
— Je me suis dit que ça passerait mieux sur le ton de la plaisanterie…
— T’es vraiment con !

 

28- Q.I. (Lydie Blaizot)
— Dis Georges, t’as déjà fait un test de Q.I ?
— Non. Aucun intérêt.
— Tu veux pas savoir si tu es intelligent ?
— J’ai pas besoin d’un test à la con pour le savoir.
— Moi, je l’ai fait.
— Grand bien te fasse. T’as obtenu combien ?
— Ben en fait, je ne sais pas. C’était sur le net…
— Et alors ? Il te donne quand même le résultat, non ?
— Non… J’avais juste un message à la fin : vos réponses ne permettent pas d’obtenir un score suffisant pour entrer dans le système de référence…

— Dis Georges, ça veut dire quoi ?
— Que t’es vraiment con !

 

29- Chantier (Lydie Blaizot)
— Dis Georges…
— Je sais.
— Hein ? T’as deviné ce que j’allais dire ?
— Y a un chantier près de chez toi.
— Wouah ! Comment tu le sais ?
— C’est dans le journal. Rubrique des faits divers.

— Faut dire qu’un sabotage pareil, ça passe pas inaperçu. Je peux savoir quelle mouche t’a piqué ?
— Ben, tu comprends… tout ce bruit… même enfermé dans mon cercueil, j’entendais le tac-à-tac-à-tac… le sol en tremblait !
— Et tu n’as rien trouvé de mieux que saboter les marteaux piqueurs.
— Tu m’as toujours dit d’être discret !
— Voler les pointerolles, ça aurait été discret. Les plier en tire-bouchon autour des marteaux, pas vraiment.
— J’y avais pas pensé !
— T’es vraiment con !

 

30- Vive le bio ! (Denis Blaizot)
— Dis Georges ! Hier j’ai vu un reportage à la TV sur l’agriculture bio…
— Tu as vraiment du temps à perdre.
— Pourquoi tu dis ça ? C’est très intéressant. On y apprends que la nourriture bio est plus saine.
— Mais puisque cela fait près de soixante ans que tu n’as plus besoin de manger !
— Ouais ! Mais, j’me nourris comme toi de sang humain. Vaut mieux qu’les humains mangent sain.
— Oui. Admettons. Mais bon, notre organisme est en mesure d’éliminer les toxines.
— Mais nous sommes au sommet de la chaîne alimentaire ! Je pense qu’il nous faudrait un label bio !
— Hein ?
— Ben oui. Ça s’rait sympa de savoir au premier coup d’œil que notre proie mange bio…
— T’es vraiment con !

Une réponse à “Les mésaventures de Tévrémencon, saison 5”

  • Un Ange Noir dit :

    Jésus Christ:

    — Dis Cheorches ! Tu ne chaurais pas où che peux trouver un dentichte ?
    — Pourquoi ? Tu as bu du sang trop sucré alors tu as une carie ?
    — Bah non ! En me baladant, ch’ai vu un gars cloué chur une croix. Che me chuis dis que ch’était une déguchtation gratuite et che me chuis cheté dechus.
    — Tu ne connais pas Jésus Christ ? Il est toujours représenté crucifié sur une croix.
    — Bah non ! Pourquoi ? Che devrais ?
    — T’es vraiment con !

Poster une réponse