Les mésaventures de Tévrémencon, saison 18

Humour Ajouter un commentaire

Voici les mésaventures d’un vampire un brin idiot et de son ami qui tente de le supporter, malgré ses nombreuses bévues. Elles ont été écrites à quatre mains (mention de l’auteur entre parenthèses).

91- Le tabac peut nuire à la santé (Lydie Blaizot)
— Dis, Georges… kof, kof, kof… tu peux m’aider ?
— Qu’est-ce que t’as encore fabriqué ? T’as de la fumée qui te sort par les narines !
— C’est la faute à Didier… kof, kof…
— Hein ? J’vois pas le rapport !
— Y m’a dit que pour bien profiter du tabac… kof… fallait l’avaler !
— Et il a oublié de te préciser qu’il parlait juste de la fumée ?
— Ben oui… kof, kof… tu me fais recracher cette saloperie ?
— T’es vraiment con !

92- Tévrémencon de bord (Denis Blaizot)
— Dis, Georges, tourne à gauche !
— T’es idiot ! C’est la Seine ! Et d’abord, qu’est-ce que tu fous dans mon coffre ?
— Bah ? Comment tu sais que j’suis dans l’coffre ?
— Au son ! Réponds à ma question ! Qu’est-ce que tu fous dans le coffre de ma voiture ?
— Ben, j’fais comme toi : j’imite l’ordinateur de bord ! Et puis d’abord, quand tu me l’as fait, j’ai obéi, moi !
— T’es vraiment con !

93- Une vie longue et prospère (Lydie Blaizot)
— Dis Georges, tu pourrais m’héberger quelques semaines…
— Hein ?! Ne me dis pas que les flics sont encore après toi !
— Eux, non. Les manouches, oui.
— Je vois. Et tu leur as fait quoi ?
— Rien ! C’était juste un malentendu !
— Vas-y, raconte, je sens que ça va être épique.
— Roh, tout de suite… Bon ben, j’me promenais tranquille sur le Trocadéro, tu vois, j’embêtais personne, quand cette drôle de bonne femme m’accoste et me propose de lire mon avenir. C’était une manouche et je sais qu’ils sont doués pour ce genre de truc, alors j’ai dit banco !
— OK… tu as refusé de payer, c’est ça ?
— Non, attends ! Elle me prend la main et elle examine les p’tites lignes qui courent partout. C’est ça qui définit ton avenir, tu comprends ?
— Ouais, bien sûr. Et alors ?
— Ben là, elle me montre ma ligne de vie et elle me félicite avec un grand sourire. « Vous aurez une vie longue et prospère », qu’elle me dit !
— J’imagine… Et tu lui as répondu ?
— Rien. J’en ai marre de tous ces gens qui croient avoir la science infuse… Elle continuait à m’emmerder avec son charabia, alors j’lui ai sorti mon certificat de décès… comment ça l’a mouchée !
— Je ne vois toujours pas pourquoi…
— Ben, elle a fait une crise cardiaque. Paf, raide morte ! Depuis, sa famille me court après…
— T’es vraiment con !

94- Le piège (Denis Blaizot)
— Dis, Georges, je te présente la créature la plus conne de toute la Terre !
— Merci, mais on se connait depuis un bon moment.
— Hein ?! Non, là, dans le bocal. Ça fait plus d’une heure qu’elle tourne là-dedans. Dès que j’entrouvre le couvercle elle se précipite pour essayer de sortir. Regarde ! Hop ! … Hop ! …
— Bah ! Laisse-la partir cette pauvre bête ! T’en ferais autant à sa place.
— Non ! Moi, j’me transformerai en brume !
— T’es vraiment con !

95- Soirée foot (Denis Blaizot)
— Dis, Georges, Elles sont vraiment pas de bonne qualité les TV d’aujourd’hui. Quand je pense que la première que j’ai achetée m’a duré 30 ans…
— Hum ! Et que t’arrive-t-il encore ?
— Bah… Tu sais que le mois dernier je me suis offert un super téléviseur LED de 142 cm avec système surround 7.1.
— Non, mais continues.
— Eh bien il est déjà en panne. Et hop ! Retour usine ! Pffff !
— Ce sont des choses qui arrivent.
— Ouais ! Ben, c’est pas tout ça, mais j’organise une soirée foot à la maison ce soir. Tu viens ?
— Tu as une TV de remplacement ?
— Non, je ne vais pas déjà en racheter une ! Pourquoi tu me demandes ça ?!
— T’es vraiment con !

Poster une réponse