Merry Christmas – publication

Événements, Ladainian Abernaker Pas de commentaire »

Merry Christmas, quatrième aventure de Ladainian Abernaker, sort le 27 mars aux éditions du Petit Caveau, dans la collection 100% numérique (prix : 0,99 cts).

Description

Ladainian Abernaker est un très vieux vampire, aigri et inadapté à la vie moderne. Sa seule passion : le blues. Son seul ami : Ezequiel, un corbeau. Tout naturellement, il vit à Chicago, une ville qu’il a vu naître, grandir et prospérer. Réfugié dans son bar à musique, le Willie’s, il traverse les années avec cette seule obsession : faire perdurer le blues de Chicago, cette sonorité si particulière qui, à elle seule, apaise son esprit torturé. Le monde extérieur n’est là que pour lui permettre de satisfaire cette idée fixe, il n’a aucun autre intérêt à ses yeux. Ainsi, il exerce la douce activité de tueur à gages afin de gagner l’argent nécessaire à sa marotte.

Une saga dédiée à un vampire atypique, une ambiance inspirée des films noirs, des épisodes indépendants… N’hésitez pas à découvrir l’univers de Ladainian !

Ladainian Abernaker 4 — Merry Christmas : la veille du réveillon, Ladainian découvre qu’un phénomène étrange frappe sa rue : toutes les pièces de monnaie ont disparu. Une bizarrerie qui éveille aussitôt de vieux souvenirs, mais trop tard pour lui permettre d’échapper au démon invoqué par un forcené avide de pouvoir. L’homme, persuadé que le vampire possède l’âme la plus vieille du monde, veut la sacrifier lors d’un rituel insensé. Son plan va vite se heurter à des écueils auxquels il ne s’attendait pas du tout…

La boutique du Petit Caveau

Disponible aussi sur de nombreuses plates-formes numériques

 

Les mésaventures de Tévrémencon, saison 31

Humour Pas de commentaire »

Voici les mésaventures d’un vampire un brin idiot et de son ami qui tente de le supporter, malgré ses nombreuses bévues. Elles ont été écrites à quatre mains (mention de l’auteur entre parenthèses).

156 – Voiture tendance (Denis Blaizot)

— Dis Georges, t’as vu ma bagnole ?
— Ouais, mais… J’croyais que tu devais la repeindre.
— Ben… c’est fait !
— Euh… t’avais pas parlé de couleur taupe ?
— Et alors ?
— Moi, je la vois blanche.
— Quoi ?!  T’as jamais vu de taupe albinos ?
— T’es vraiment con !

Lire le reste de cet article

Tags :