Les mésaventures de Tévrémencon, saison 27

Humour Pas de commentaire »

Voici les mésaventures d’un vampire un brin idiot et de son ami qui tente de le supporter, malgré ses nombreuses bévues. Elles ont été écrites à quatre mains (mention de l’auteur entre parenthèses).

136- Une bonne pâte (Lydie Blaizot)
— Dis Georges, j’ai décidé de suivre une formation pour trouver du boulot.
— Bonne idée. Tu veux faire quoi ?
— J’hésite encore. Je suis allé à la Maison de la Formation, la dame m’a dit que je pouvais essayer divers stages pour trouver ma voie.
— Parfait ! Tu as commencé ?
— Oui, j’étais dans une boulangerie la semaine dernière.
— Étais ?
— Ben ouais… ça l’a pas fait, j’ai été obligé de partir.
— Pour quelle raison ?
— La patronne a fait une attaque.
— Je crains le pire, raconte.
— Roh, c’est la faute à son mari aussi ! Y m’dit de surveiller le pétrissage de la pâte à pain, tu sais, dans ces grosses machines qui touillent toutes seules ?
— Oui, et alors ?
— Fallait qu’elle soit bien ferme. Je voyais pas comment vérifier sans mettre la main dedans…
— Je vois le tableau. Tu ne l’as pas arrêtée avant, c’est ça ?
— Ben non ! Y m’a dit que la pâte risquait de retomber si j’le faisais. Bon, je m’y colle… et cette saloperie m’arrache deux doigts ! J’suis pas une petite nature, tu sais bien, mais je devais les récupérer illico pour que la régénération fonctionne…
— Et je suppose que la boulangère…
— Elle s’est pointée au moment où j’recollais mes doigts, ouais. La tronche qu’elle a tiré !
— T’es vraiment con !

Lire le reste de cet article

Tags :