Ladainian Abernaker — compilation

Ladainian Abernaker Ajouter un commentaire

x-default

Ladainian Abernaker est une série vampirique disponible en numérique aux éditions du Petit Caveau (distribué sur de nombreuses plate-formes), au tarif de 0,99 euros. Chaque épisode est indépendant. Les renseignements sur l’édition papier se trouvent ici.

Description

Ladainian Abernaker est un très vieux vampire, aigri et inadapté à la vie moderne. Sa seule passion : le blues. Son seul ami : Ezequiel, un corbeau. Tout naturellement, il vit à Chicago, une ville qu’il a vu naître, grandir et prospérer. Réfugié dans son bar à musique, le Willie’s, il traverse les années avec cette seule obsession : faire perdurer le blues de Chicago, cette sonorité si particulière qui, à elle seule, apaise son esprit torturé. Le monde extérieur n’est là que pour lui permettre de satisfaire cette idée fixe, il n’a aucun autre intérêt à ses yeux. Ainsi, il exerce la douce activité de tueur à gages afin de gagner l’argent nécessaire à sa marotte.

Une saga dédiée à un vampire atypique, une ambiance inspirée des films noirs, des épisodes indépendants… N’hésitez pas à découvrir l’univers de Ladainian !

Épisode 1 — Vampire Blues : Ladainian vit un cauchemar : son joueur de saxophone vient de mourir de manière brutale. Afin de compléter son orchestre désormais orphelin, il auditionne un jeune garçon prénommé Paul. Le gamin, très doué, éveille aussitôt son intérêt. Mais son père, un patron de tripot, n’entend pas laisser son fils devenir musicien professionnel. Pour le vampire mélomane, il devient alors un ennemi à abattre.

Épisode 2 – L’ange de Polh : Émilie, un ange de Polh, débarque à Chicago pour retrouver l’assassin d’une personne dont elle avait la charge. Mais le coupable est un vampire et l’ange, jeune et inexpérimenté, ne parvient pas à lui mettre la main dessus. Elle se met alors en tête de demander l’aide de Ladainian Abernaker, l’allié le plus improbable qui soit. Le vieil acariâtre n’aurait certainement jamais prêté l’oreille à sa requête sans la malheureuse intervention du chef des vampires de Chicago.

Épisode 3 — Le contrat : un soir, Ladainian est victime d’une tentative d’assassinat. Lui, le vampire tueur à gages, est devenu la cible d’un confrère. Inquiet de voir sa tranquillité menacée, il se lance à la recherche du commanditaire grâce à une piste pourtant bien maigre. Ses investigations vont le contraindre à déterrer un événement de son passé ; un meurtre auquel il n’a jamais accordé la moindre importance.

Épisode 4 — Merry Christmas : la veille du réveillon, Ladainian découvre qu’un phénomène étrange frappe sa rue : toutes les pièces de monnaie ont disparu. Une bizarrerie qui éveille aussitôt de vieux souvenirs, mais trop tard pour lui permettre d’échapper au démon invoqué par un forcené avide de pouvoir. L’homme, persuadé que le vampire possède l’âme la plus vieille du monde, veut la sacrifier lors d’un rituel insensé. Son plan va vite se heurter à des écueils auxquels il ne s’attendait pas du tout…

Épisode 5 — Jéricho : à l’équinoxe de printemps, tous les dix ans, arrive le jour de Jéricho, le moment où tout vampire doit se nourrir abondement pour ne pas perdre en puissance. Ladainian, organisé, suit un plan bien rodé : il profite des guerres de gang pour passer inaperçu durant cette période délicate. Mais cette année, le Duc a décidé de gérer lui-même les festivités, mettant en péril la machine bien huilée du vieux vampire. Une erreur qui fera date dans l’histoire des vampires de Chicago.

Épisode 6 — Premier sang : des loups-garous débarquent à Chicago avec un objectif précis : déclarer la guerre aux vampires de la ville. Abraham O’Leary est chargé de verser le Premier Sang et sa cible, malheureusement pour lui, n’est autre que Ladainian. Son échec cuisant l’amène à douter des véritables motivations de son Alpha et, aidé par le vieux vampire, il va tenter de découvrir la vérité. Abernaker, de son côté, compte bien mettre de l’ordre dans ce foutoir, à sa manière, avec une arrière-pensée égoïste : ramener un peu de paix dans sa ville.

Épisode 7 — Eridani : le chef des vampires de Chicago a décidé de faire appel à Eridani, sorcière de son état, pour le débarrasser d’Abernaker. Pour la convaincre du bien-fondé de sa requête, il n’hésite pas à mentir, arguant que son aïeul projette d’attaquer les sorciers. Eridani se met donc en chasse mais va vite découvrir que, malgré la puissance de sa magie, le vieux vampire s’avère un adversaire hors de sa portée. La situation se complique davantage pour elle lorsque son employeur lui joue un mauvais tour.

Un avis sur l’ensemble de la série (voir la section critiques pour les avis par épisode) : « Dès le premier épisode, nous sommes emportés dans un univers qui fait très film noir. Tout comme les histoires de ce genre, Ladainian est un vampire qui ne demande qu’à passer son immortalité paisiblement, à diriger un bar musical spécialisé dans la musique Blues. Mais les ennuis viennent à lui, et il se retrouve acculé à sauvegarder sa tranquillité. Vous l’avez compris. Chicago, blues, film noir. Des composantes qui embrasent immédiatement l’imagination du lecteur, l’immergent dans ces aventures. » Lire l’avis complet

Poster une réponse