Larmes de Cendres, Cabale – chroniques

Chroniques Pas de commentaire »

Voici les chroniques du second tome de Larmes de Cendres, paru aux éditions du Chat Noir.

Livraisons littéraires : « J’ai beaucoup aimé l’histoire présentée dans ce tome : les événements se succèdent rapidement, les points de vue changent assez souvent pour nous donner une vue d’ensemble, les actions sont nombreuses et les retournements surprenants. L’auteure n’hésite pas à user de violence et à tuer ses protagonistes. Qui survivra à sa plume acérée ? Une suite que j’attendais depuis quelque temps et qui ne m’a pas déçue! Je pense même avoir préféré ce tome au précédent :p Des protagonistes toujours plus attachants,  des actions surprenantes en succession, de magnifiques paysages et une auteure qui n’a pas peur de faire vivre l’enfer à ses personnages ! » Lire l’avis complet

Larmes de Cendres, Prémices — chroniques

Chroniques Pas de commentaire »

Voici les chroniques du premier tome de Larmes de Cendres, paru aux éditions du Chat Noir.
ldc1

Betty Rose Books (17/20) : « Un univers glacial et parfaitement mis en place, voilà ce qui nous permet de suivre les aventures de Darya et son ami vampire Rempert sur une quête à l’objet mystérieux. À l’aide de personnages construits et déterminés, l’auteure nous fait tourner les pages à toute vitesse. Un premier tome très intéressant, vivement le tome 2. Pour les amateurs de bit-lit ou d’héroïne au caractère bien trempé. » Lire l’avis complet

Le Petit Monde de Gren : « J’avais craqué sur la couverture qui représente Darya avec une cicatrice dans un environnement glacial et intrigant. Cela annonce un personne féminin fort comme je les aime. Et le titre m’intriguait également. Autant vous dire qu’on ne voit le lien avec l’histoire qu’à la toute dernière ligne! J’avais quand même un a priori, je dois l’avouer… Encore une histoire de vampire! Mais l’auteur a su apporter un peu de nouveauté à ce thème déjà mille fois abordé. L’intrigue générale est très bien ficelée. On se repère facilement entre les différents personnages, lieux, histoires. Cela nous permet de connecter plus facilement les différentes pièces du puzzle. Le don de Darya permet également de donner un nouveau tournant à l’histoire, promettant ainsi des aventures palpitantes pour la suite de cette série. » Lire l’avis complet

Lire le reste de cet article

Tags :

Anthologie Âme ténébreuse, cœur lumineux — chroniques

Chroniques Pas de commentaire »

ame-tenebreuse

Les Petits Livres (4/5) : « Le texte suivant est celui de Lydie Blaizot et s’intitule Du Sang pour l’Adagio. L’histoire la plus sombre de ce recueil, j’ai véritablement adoré ! Il raconte comment une jeune fille, stressée par ses parents qui voient en elle la fierté de la famille, va mettre tout en œuvre pour réussir à devenir la meilleure de sa discipline : le piano. Alors si un maléfice peut lui permettre d’échapper aux remontrances, pourquoi ne pas le tenter ? Une histoire sombre avec musique, surnaturel et sang… que demander de plus ? Du Sang pour l’Adagio nous secoue après la douceur de Cécile Guillot et cela ne nous fait pas de mal… Pour conclure, Âme Ténébreuse, Cœur Lumineux est un recueil rempli de sublimes histoires. Elles sont différentes mais en même temps véhiculent le même message. J’ai adoré toutes les nouvelles même si j’ai été parfois frustrée (n’est-ce pas Lucie Chenu ??) et j’ai hâte de retrouver ces auteurs dans de futures publications. » Lire l’avis complet

Le Petit Monde de Julie : « Du sang pour l’adagio m’a par contre terrifié. Une sorte d’ensorcellement malsain mêlé à un profond malaise ne m’a pas quitté. J’ai voulu faire l’impasse sur ce texte plusieurs fois. Cependant, intriguée, j’étais incapable de m’arrêter. Comme la plupart des écrivains de ce receuil, Lydie Blaizot arrive à nous transporter dans son histoire et donc à nous faire endurer les même sentiments totalement ambivalents que son personnage principal… Voilà ce que je retiendrai de ce recueil, des auteurs qui nous projettent dans leurs univers, comme une connexion entre la réalité et d’autres mondes, aux cotés de grandes héroïnes. Dix perles littéraires qui dépeignent des femmes remplies de fêlures, de doutes, de souffrances. » Lire l’avis complet

Anthologie Nouvelles d’Outre-Mort — chroniques

Chroniques Pas de commentaire »

Voici les chroniques parues sur le web concernant l’anthologie Nouvelles d’Outre-Mort, parue aux éditions l’Œil du Sphinx, dans laquelle figure ma nouvelle  » La quête « .

outre-mort

Yozone : « Lydie Blaizot nous offre une sympathique virée au temps du far-west. Wilbur McFeen ne peut mourir, rien n’y fait : coup de feu, pendaison… Il n’a de cesse de chercher à lever cette malédiction, venant alors par hasard au secours d’une commerçante qu’un riche propriétaire veut à tout prix faire déguerpir. Ambiance western pour “La quête” où la loi du plus fort peut être mise à mal pour peu qu’une dose de fantastique y soit insufflée. Belle idée de dépaysement ! » Lire l’avis complet

La bibliothèque de Gloubik : « Peut-être est-ce par contraste que La quête, de Lydie Blaizot, m’a paru trop rapide. La fin surtout. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé très bonne cette idée de l’homme qui ne peut mourir tant qu’il n’aura pas tuer son assassin. Ce qui n’est pas une tâche aisée quand on en sait que deux choses : son patronyme et la région dans laquelle il vit. » Lire l’avis complet

Le Facteur 119 – chroniques

Chroniques 1 commentaire »

Voici les chroniques parues sur le web concernant Le Facteur 119, roman de Science Fiction aux éditions Voy’el :

facteur119-new

Lire ou mourir : « En somme, c’est un livre fort plaisant à lire, aussi bien pour l’écriture, que l’histoire et l’imagination de l’auteure. J’ai vraiment passé un bon moment en lisant ce livre, alors j’espère qu’il vous plaira autant que moi. » Voir l’avis complet

Croc’Book : « Le Facteur 119 est très certainement un livre que j’ai pris plaisir à lire. » Voir l’avis complet

L’Antre de Cendre : « Un bon roman de SF à la française, qui démontre une fois de plus les différentes facettes et le talent de l’auteur. » Voir l’avis complet

Edenia : « L’humour, et il y en a beaucoup aussi, fait mouche la plupart du temps. C’est très bien écrit et sans en tartiner des tonnes en descriptions inutiles. Les personnages sont attachants et les I.A. voient leur personnalité évoluer, ou plutôt s’affirmer, au cours de l’intrigue d’une façon tout à fait naturelle et sans discours pontifiant à propos de ce qui fait – ou pas – leur « humanité ». J’ai trouvé l’introduction du texte et la toute fin très réussie. D’un point de vu encore personnel, j’ai beaucoup aimé la relation entre McComb et Karl. » Voir l’avis complet

Caput Mortuum : « Pour conclure, c’est un roman SF que j’ai apprécié avec des personnages très attachant et charismatique. Ça m’a fait plaisir d’être en présence des A.I. et de les voir évoluer, même si elles se comportaient beaucoup trop comme des humains à mon goût. » Voir l’avis complet

La petite chronique de Lilli : « Mon avis ? Je ne suis pas une fana de science-fiction habituellement mais là j’ai été happée par l’histoire et je n’ai eu de cesse de finir ce roman. Le facteur 119, du nom de ce facteur supplémentaire implémenté dans les six premières IA par Henri Havensborn et que les 4 amis doivent annihiler, est un roman tout à fait prenant. Oui j’ai adoré ! » Voir l’avis complet

Les lectures d’Elora : « L’humour, très présent tout au long du roman, fait mouche quasiment systématiquement. L’écriture de Lydie Blaizot est très agréable, très fluide à lire. L’auteure n’a pas tartiné des tonnes et des tonnes de descriptions inutiles. En bref, je vous le recommande. » Voir l’avis complet

Assise sur mon bout de canapé (4,5/5) : « Hé bien j’ai vraiment beaucoup aimé. ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de SF, de bonne SF. Je ne parle pas de toutes les dystopies que l’on voit fleurir depuis quelques temps. Même si j’adore ce genre là on est sur un autre terrain. C’est un livre plein d’humour aussi. Plusieurs fois j’ai éclaté de rire, notamment avec les réparties des IA entre elles ou avec les humains. » Voir l’avis complet

Mon tas de trucs : « L’histoire à proprement parler… Elle est rythmée à souhait, les scènes s’alternent de façon fluide sans que le lecteur n’en perde le fil. Même lorsque les personnages deviennent nombreux, on suit très bien les localisation et présence de chacun. Lydie Blaizot a beaucoup d’imagination et une plume très agréable à lire. Je n’ai pas décroché un seul instant et j’ai passé un chouette moment de lecture! » Voir l’avis complet

Tags :